Daniel Rocher

Une histoire
d’artiste,
un regard
de collectionneur

Il a la sensibilité de l’artiste, le regard affûté du collectionneur et la vision du chef d’entreprise. La trajectoire de Daniel Rocher est atypique.

Emerveillé depuis l’enfance par le plancton luminescent, ce Poissons ascendant Poissons suit d’abord les pas de son père Yves Rocher et crée à 26 ans sa propre entreprise de cosmétiques marins, Daniel Jouvance. Sa soif de découverte et son engagement pour la protection des fonds marins, aussi fascinants que fragiles, sont source de rencontres et de voyages aux quatre coins du monde.

L’art tient depuis toujours une place essentielle dans sa vie. C’est la découverte de l’art inuit qui lui donne envie de sculpter. Formes douces et rondes puis progressivement longilignes, ses œuvres cherchent à questionner la fragilité de l’Homme. Dans le parc du château, son échelle inspirée du songe angélique de Jacob, s’élance vers le ciel comme pour atteindre l’au-delà. Ailleurs, ce sont des «Etincelles de vie » qui brillent et dans lesquelles se reflètent les grands moments de notre existence parfois cabossée, de la naissance jusqu’à la mort, questionnant là encore notre spiritualité. Comme des géants aux pieds d’argile, ses « Grands hommes » évoquent eux aussi la vulnérabilité du monde. Quant à sa dernière série, « Les arches », elle symbolise « la porte », celle que l’on franchit comme un passage initiatique, que l’on pousse par curiosité ou que l’on ouvre grand aux autres.

Le parc du Château de Charleval témoigne de la volonté de l’artiste Daniel Rocher d’offrir à l’art contemporain le plus beau des terrains d’expression. Pour lui, une sculpture est « un supplément d’âme ». Les œuvres habitent l’espace, dialoguent avec leur environnement : un véritable jardin d’Eden où le bonheur semble à portée de main.

De gauche à droite : Noémie, Daniel et Aurélia Rocher

« Une œuvre d’art est un signe extérieur de richesse intérieure »

Season of heaven

17 juillet

Vernissage

__

Château Charleval accueille l’exposition « Seasons of heaven », qui réunit les deux artistes, Aurélia Rocher et Joanna Cutri. Céramiques et toiles contemporaines se répondent et questionnent notre lien à la Mémoire et la Nature.